Type d'art :
Photo numerique couleur
Thème :
Portrait.
Mots-clefs :
cooking faces
Dimensions :
60 X 90 X 2 cm
Description :

Vinyle, techniques mixtes, photographie imprimée sur dibond 2 mm HAIR Extraits de la série de détournement capillaire en collaboration avec le salon de coiffure Wigs. Photographies exposées chez Wigs (2011), chez Mollat dans la vitrine Beaux Arts (2013), à la Médiathèque de Mont de Marsan (2013) et galerie L’Envers (2014) à Bordeaux. Enora Lalet est plasticienne culinaire. La saveur fait voyager et voyager évoque un élément essentiel de son travail. Entrainée dès le plus jeune âge en Asie par des parents tombés amoureux de l’Indonésie, elle se déplace de l’Inde à la Thailande, du Cambodge à l’Indonésie et a visité les grandes mégalopoles, New York, Berlin, Londres, Madrid… C’est pourquoi le métissage culturel et la transdisciplinarité apparaissent toujours dans ses pièces proposées. Après un cursus universitaire en Arts (Master) et en Anthropologie (Licence), elle réalise sa première exposition a Bordeaux en 2010 (Espace 29) présentant sa série de portraits cuisinés Cooking Faces. « Icones pop à la gloire de l’aliment terre, la question pourrait être : sommes nous ce que nous mangeons? Ses portraits aux perspectives déjantées, chair et sauce, lèvre et coulis, couleur et brillance optique, féromones exquises, sont des déclinaisons ad libitum de série qui capturent et enchainent les sens. » O.M. Ayant fait de la nourriture son matériau de prédilection, elle participe à la réalisation d’un livre de cuisine pour des maisons d’enfants à caractère social et de festival de gastronomie en France. Aujourd’hui, elle se tourne vers des résidences d’art à l’étranger (New Dehli en 2015 et Java en 2014) où les savoirs traditionnels, le corps et la gastronomie s’entrelassent dans des tableaux vivant acidulés.